Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 21:04

152kms  pour  4900m+  en 8h10'

 

 

Il y a pas loin d'un an, on a lançé l'idée de faire l' EDT.

J'ai tout de suit accroché, pour plusieurs raisons:

-On est une petite équipe

-L'organisation de rappatriement Arrivée/Départ est plus facile à plusieurs.

-Sur les 4 cols, je ne connais que Le Mollard. Pour le col du Glandon, je ne l'ai fais qu'en descente lors de La Marmotte.

Pour celà, il a fallu s'inscrire le 11 Novembre 2011, soit 8 mois à l'avance.

L'équipe se compose de: Dom, Laurent, Valex, Hervé et moi.

Suite à sa blassure lors de l' Ardéchoise 2012     Dom ne sera présent avec nous.

 

 

Samedi 7 Juillet, veille de la course.

 

La journée va être bien remplie.

7h, réveil. Valex, passe à la maison, nous repartons ensemble avec ma voiture.

Nous passons prendre Hervé surt Annecy.

Direction La Toussuire pour déposer ma voiture à l'arrivée.

A La Toussuire, Laurent nous attend avec sa voiture. C'est maintenant à 4 que nous nous dirigeons vers Albertville pour retirer nos dossards.

Je devais me retrouver au SAS 6. Je réussi à négocier pour me retrouver dans le SAS 5 avec Hervé

Dans le village départ, on traine, on voit les différents stands de grandes marques (Trek, Specialized, Giant,...).

Il fait très chaud aujourd'hui à Albertville. Si demain les conditions sont identiques, ça risque de faire des dégats.

J'ai pu également rencontrer l'équipe de Bourgoin-Jallieu .

Nous retournons maintenant sur Annecy, chez Hervé.

Préparation des vélos, des maillots. Que mettre demain?? (ils prévoient de la pluie)

 

 

Dimanche 8 Juillet, jour de la course.

 

La nuit est assez agité, comme souvent avant une course. Et effectivement, à 4h00, il pleut beaucoup. La question ne se pose plus: gore-tex, gants long et manchettes. ça risque d'être catastrophique à 2000m; même si ils prévoient une amélioration.

Nous rejoignons Albertville à 2 voitures, avec celle d'Hervé. Sur le trajet ce sont des trombes d'eau qui déferlent. Avec Hervé, on ne se pose m^me pas la question. On a payé.....on part .

Par contre, lorsqu'on se gare à Ugines (pour faire les 8 derniers kms en échauffement) Laurent nous indique qu'il préfère se garer à Albertville......Il a des doutes.

Et effectivement, au parking à Albertville, Laurent et Valex ne souhaitent pas prendre le départ. Laurent pour des raisons de température en altitude et valex pour des raisons de sécurité dans les descentes.

Ils nous rejoindrons à l'arrivée.

Avec Hervé, nous rejoignons le SAS 5 vers 6h15. On se trouvent vers le 10è rang.

Durant 45', la question de mettre ou non la bache va se poser encore. Il pleuvra par intermitence jusqu'à l'heure du départ. On l'a met? on l'a met pas??

Par prudence, je part avec les manchettes, les gants longs et le k-way.

 

7h00, le SAS 1 part. Le défilement des courreurs se fera très bien. L'espacement de chaque SAS est d'environ 4'.

Il est 7h30, SAS 5.....5,4,3,2,1, GO!!!!

Je part comme une balle pour essayé de rattraper le 1er groupe qui m'a déjà distançé. Je roule à plus de 35km/h dans les rues de la ville. Partir aussi vite me met les jambes lactiques.

Au bout de 3/4 kms, je me rend compte que je n'y arriverai pas et me relève.

Le second groupe me rattrape.....Aller Benny.....C'est Hervé qui est là. Je rentre et remontons avec ce groupe les derniers du SAS 4.

Jusqu'à 5 kms du pied de la Madeleine, l'allure est de 35km/h. C'est ce que j'avais prévu. Mais Hervé, c'est déjà relevé, trop rapide pour lui.

Les 5 derniers kms se feront à allure modéré pour récupérer avant les 25kms d'ascensions.

On n'aurai finalement pu prendre le départ sans K-Way. Durant les 20kms de vallée, j'aurai retiré mes gants, ouvert le K-Way et remonté mes manches. Il fait doux.

Au pied de la madeleine, je retire le K-Way et baisse les manchettes.

 

La montée de la madeleine se fera en moulinant, en gérant, sur le 34/25 - 34/27.

Malgré celà, je remonte une file interminable de cyclistes jusqu'au sommet.

Je ne m'arrêterai pas au ravito de mi-pente, mon objectif: prendre le moins de pause. C'est là qu'on perd du temps. Prochain arrêt, au col de la croix de fer!!

Je roule bien, je remettrai les manchettes vers 1500m d'alt. Je termine en 1h46'30''.

Je remet le K-Way et les gants longs pour la descente. La route est sèche, mais il faut quand même être prudent. Je descend bien et continu à rattraper bon nombre de cyclos. Je verrai une chute qui s'est produite il y a peu.

A la chambre, il fait beau, nous avons 8 kms de plat pour rejoindre le pied du Glandon. Je suis dans un groupe de 5/6 personnes, ça roule à  ~32km/h. Très bien pour moi.

St Etienne de cuine, j'ote à nouveau mon K-Way et c'est reparti pour encore 20kms d'ascension.

 

Je grimperai le col de la croix de fer en 34/27 - 34/29. Tout à gauche!!!

La route est encore longue. On m'avais prévenu des 3 derniers kms très dur. Et c'est le cas. 3kms à plus de 10%, très dur après autant de bornes.

Au col, je m'accorde ma 1ere vrai pause, je suis grimpé en 1h47'05''.

Je rempli les gourdes, mange une pomme, m'assois, remet le K-Way pour la descente. Il fait chaud maintenant. A partir de la croix de fer, je reverrai certaines têtes jusqu'à l'arrivée.

 

Pied du Mollard, je retire une dernière fois la bache. Les 6kms se ferons à allure plus soutenu (pour ce qu'il en reste). Je suis au sommet en 29'50''. Arrêt pour remplir le bidon et c'est reparti pour une longue descente en très mauvais état, avec beaucoup d'épingles. Je verrai un cyclo chuté dans un virage devant moi. Tout va bien, je continu et m'arrête encore au dernier ravito avant St Jean de Maurienne. Je mange de l'orange et encore une pomme. Je discute un peu avec les bénévoles, c'est bonne enfant.

 

St Jean, on tourne à gauche et c'est parti pour 18 kms à 6%. Moins dur que la madeleine (24kms à 6.3%) et le glandon (21kms à 6.9%) mais qui risque d'être dur dû aux kms qu'on vient de faire.

Celà fait 6h30 qu'on est parti. J'ai une petite chance de finir sous les 8h00, pour celà, il ne faudra pas faiblir.

Il fait maintenant très chaud et je commence à souffrir des pieds. J'ai mal, je suis obligé de m'arrêter à l'ombre après seulement 4 kms. Je retire mes sur-chaussures (que j'ai depuis le départ), mes chaussures, mes chaussettes.

Je m'allonge, je me masse les pieds, je me les asperges. Je me pousse à repartir parceque ce n'est pas un BRM, mais bien une course.

Je remet tout dans les poches et repart nu-pied dans les chaussures.

Dans mes poches, j'ai maintenant: quelques gels, 2 chambres à air + 1 cartouche, les gants, le K-Way, les manchettes, les sur-chaussures, les chaussettes.

plus loin, je m'arrête encore à une fontaine pour m'asperger et remplir une dernière fois les bidons. Je mouille le buff pour me raffraichir la tête.

Je continu tout à gauche, en me mettant en dançeuse de tant en tant. Nous sommes tous du même côté pour chercher de l'ombre. Certains annoncerons 35° dans la montée.

Après le Corbier, il reste 3kms plus facile.

Je suis un gars qui accèlère, puis le passe et prend un rythme soutenu. ça sent l'écurie.

2kms, flamme rouge.......JE DONNE TOUT ce qu'il me reste!!!!

Virage à gauche, coup de cul que je passe en force........et tout d'un coup, je ne me sens pas bien du tout. Je connais ces signes, mais ça ne m'est jamais arrivé en course.

Je ralenti, zig-zag, puis stop à 800m de l'arrivée et vomi tout ce que j'ai.

En repartant, un supporter me pousse pour repartir, MERCI!!!

Je repart vite en suivant les autres, mais sens aussitôt que ça revient.

Je finirai à la peine, juste en savourant les 500 derniers mètres.

 

A l'arrivée Laurent et Valec nous attendent avec Hervé. Je craque littéralement de bonheur après avoir fait une bonne performance (pour moi) et d'avoir autant souffert sur la fin.

En me voyant arrivé dans cet état, un journaliste m'interview pour avoir mes réactions sur l'épreuve.

Nous attendrons Hervé pendant près d'une heure. Il aura littéralement explosé dans la dernière ascension. Moi, je l'attend allongé par terre, en récupérant et en essayant de manger ce que l'on m'a donné à l'arrivée.

Laurent rentrera directement chez lui.

Valex conduira ma voiture. Je suis dans un tel état que je ne peut conduire.

Je rendrai encore, ce que je viens de manger à l'arrivée, dans la descente de la toussuire.

Nous rentrons sur Albertville pour qu'Hervé récupère sa voiture. Puis Morbier où nous arrivons vers 21h15.

Valex aura encore 100kms de route à faire pour rentrer chez lui.

Merci à lui de m'avoir raccompagné.

 

Chiffres:

Les 152kms et 4900m+ en 8h09'49''

Sur 9000 inscrits, seuls 5688 prendrons le départ et 4422 arriverons.

Sur les résultats, les derniers ont mis......plus de 17h, soit une arrivée vers 2h00 du mat. ()

Je terminerai 890è/5688   et 1009/5688 au classement grimpeur.  et 246/1060 de ma catégorie.

 

la madeleine à 13.5km/h

Le glandon à 11.7km/h

Le mollard à 12km/h

La toussuire à 11.2km/h

Bien régulier quand même, pas de grosses défaillances.

 

Je suis très satisfait de ma performance.

Les conditions étaient idéales: frais le matin puis allant progressivement jusqu'à très chaud.

Un bon week-end bien entouré de copain, dans une bonne ambiance.

Merci aussi à Hervé et sa femme pour l'accueil, le repas, l'hébergement.

 

 

                                          On ne voit pas bien mais je doit avoir encore les yeux rouges.

Interview EDT 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Félications pour cette sortie 'peu ordinaire' !<br /> Tu as une force de caractère impressionnante et un mental d'acier (en + des jambes !) pour aller jusqu'au bout de toi-même. Respect !<br /> Tu féliciteras de ma part G40, vous formez un bon duo...
Répondre
B
<br /> <br /> Merci, c'est vrai que j'ai été cherché très loin pour finir comme ça. Mais à 800m de la ligne, je ne pouvais que réussir. ça m'aurai arrivé dans le mollard, je n'y serai surement pas arrivé. Tout<br /> est une question de gestion de soi pour finir en dépassant ces limite.<br /> <br /> <br /> <br />
S
Excellente performance en effet, même si l'arrivée fut difficile, au moins elle a été traversé.<br /> A quand la prochaine étape ;-)
Répondre
B
<br /> <br /> Oui, la finir fût déjà très bien au vu de la difficulté. La prochaine étape vient d'être fait ce week end.<br /> <br /> <br /> <br />
B
Bravo Benny , dur ces grands cols alpins en compétition , avec des efforts soutenus très longtemps !!! Je ne connais que le Glandon mais déjà ça donne une bonne idée ;-) Bonne balade demain avec<br /> David !
Répondre
B
<br /> <br /> Merci Brigitte, disons que l'effort doit être plus soutenu que d'habitude mais sans passer la zone rouge et géré pour bien finir. Les arrêts aussi, il faut en faire le moins possible pour gagner<br /> du temps, c'est là que ça se joue. Je fini 890è mais seulement 1009è grimpeur, ce qui veut dire que je suis allé plus vite en descente ou pris moins de pause que certains meilleurs grimpeur que<br /> moi.  La balade avec david a été super, le CR est en cour.....<br /> <br /> <br /> <br />
G
Bon, t'as bien récupéré ? L'appétit est revenu ?<br /> Au vu de nos temps de montée, on aura pu faire un bon bout ensemble, dommage....
Répondre
B
<br /> <br /> Oui j'ai vu ça G40, les 2/3' de pied de la madelaine ont du être sensiblement pareil en haut de la croix de fer. Après, tu as dû faire des arrêts plus que moi. L'appétit est revenu le<br /> lendemain matin, mais très fatigué, j'ai pris mon aprèm. et suis aller à la piscine avec Laure. Mais avant ça, une grosse pizza familiale. En me levant le lundi matin, j'avais moins de 70kg sur<br /> la balance contre un bon 74kg d'habitude. 5kg de perdu, principalement en eau et en minéraux.<br /> <br /> <br /> <br />
A
Bonjour.<br /> Bravo pour votre perf' à l'Etape du Tour! Sympa votre blog que je découvre par hasard. Je vis à Lausanne mais suis un Combier d'origine et fan de vélo (mais à un plus modeste niveau!). Vos parcours<br /> dans le Haut-Jura et autour du Léman me donnent plein d'idées.<br /> Au plaisir de vous relire.
Répondre
B
<br /> <br /> C'est bien que ça peut te donner des idées de parcours. A Lausanne, tu as un bien meilleurs climat pour sortir. Et la montagne ne se trouve si loin que ça. La Vallée de Joux est une terre de<br /> sportifs: vélo, ski, course à pied,...<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le Blog de Benny 39
  • : Partager ma passion pour le cyclisme et les paysages du Haut jura (et d'ailleurs)
  • Contact

Texte Libre

A venir: La Quadrilogie de Mai en commençant par:

-Samedi 4 Mai: BRM 400 de Grenoble à 15h00. 

-Mardi 7 Mai: Morbier-Normandie (635kms) à 18h .

2013

2012=9450kms pour 152964m+ en 90 sorties

 

2013=3633 kms pour 60650m+  en 36 sorties. 

 

Archives